Culture

France: l'Algérien Yahia Belaskri distingué au festival Etonnants Voyageurs

  •    Doté de 10.000 euros et accompagné d’une campagne de promotion dans le quotidien local Ouest-France, ce texte a été choisi par un jury de dix lecteurs âgés de 15 à 20 ans parmi une sélection d’une dizaine de titres.
  •  
  •    Publié aux éditions Vents d’Ailleurs, il s’agit du second roman de ce journaliste algérien qui vit en France depuis les émeutes de 1988 dans son pays. L’écrivain dresse un portrait sans complaisance de la société algérienne contemporaine à travers le destin d’un couple et particulièrement de Dehlia, une jeune universitaire qui se heurte à l’extrême violence de l’histoire récente de l’Algérie.
  •  
  •    Le Prix Robert Ganzo de poésie a été décerné au Belge Jean-Pierre Verheggen qui vit en Wallonie, "une région où, comme ailleurs, écrit-il, la maladie d’écrire non seulement ne se guérit pas, mais fait des métastases mélancomiques" (ndlr, bien "mélancomiques"). 
  •  
  •    Ce prix, doté de 10.000 euros, distingue l’auteur d’un livre de poésie d’expression française "en prise avec le mouvement du monde, loin du champ clos des laboratoires formalistes et des affèteries postmodernes".
  •  
  •    Le dernier ouvrage de Jean-Pierre Verheggen, "Poète bin qu’oui, poète bin qu’non", a été publié chez Gallimard en 2011.
  •  
  •    Consacré cette année aux cultures urbaines, le 22è festival Etonnants Voyageurs se tient depuis samedi jusqu’à lundi soir, en présence de plus de 250 écrivains, cinéastes, artistes, photographes. L’édition 2010 avait attiré environ 50.000 visiteurs.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!