Monde

France: le fils d'une figure de la droite en procès pour viols de son frère

  •    Guillaume de Villiers, 31 ans, fils du député européen Philippe de Villiers, connu en France pour ses attaques contre l’Union européenne, est accusé de "viols" par son frère cadet Laurent, 25 ans, pour des faits commis "entre janvier 1995 et décembre 1996".
  •    A cette époque l’aîné était âgé de 16 ans alors que son frère n’avait que 10 ans. Le procès de ce crime aura lieu devant une cour d’assises pour mineurs, puisque l’accusé n’était pas majeur au moment des faits.
  •    Alors que le parquet de Versailles, près de Paris, avait requis un non-lieu dans cette affaire, un juge d’instruction est allé à l’encontre de cette réquisition et a rendu vendredi, selon cette source, une ordonnance de mise en accusation pour "viols" à l’encontre de Guillaume de Villiers.
  •    Laurent de Villiers avait déposé plainte en 2006 contre son frère aîné. Mais en juin 2007, il avait adressé une lettre au juge d’instruction dans laquelle il ne "souhaitait pas donner suite à la plainte déposée par ses soins contre son frère", disant faire "le choix d’une réconciliation familiale".
  •    Quelques mois plus tard, un nouveau juge d’instruction étant chargé du dossier avait souhaité connaître les raisons de ce désistement.
  •    Le jeune homme avait alors décidé de revenir sur le contenu de sa lettre et avait réitéré ses accusations en novembre 2008 lors d’une confrontation avec son frère face au juge d’instruction.
  •    Consultant pour le développement international des entreprises, marié et père de trois enfants, Guillaume de Villiers a toujours nié les faits que lui reproche son frère.
  •    Philippe de Villiers, de son nom complet Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, dirige aussi le département de la Vendée, foyer historique de la résistance monarchiste contre la Révolution française dans les années 1790.
  •    Père de sept enfants, il a été candidat aux élections présidentielles françaises en 1995 et 2007.
  •  
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close