AlgérieSociété

France : levée de boucliers à Bordeaux contre le projet d’une rue « Frantz Fanon »

Algérie – A Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, un projet du Conseil municipal visant à attribuer le nom « Frantz Fanon » à une rue a rencontré une vive résistance de la part des milieux nationalistes et des pieds-noirs.

Alain Juppé, le maire de la ville, a du tout simplement gelé la décision municipale pour calmer la polémique, selon Ouest France. Et pour cause, dénommer une voie du nom du militant antillais pour l’indépendance de l’Algérie passe mal chez les nostalgiques de « l’Algérie française ».

Tout a commencé en décembre dernier quand le Conseil municipal a choisi les noms de  Rosa Parks, militante noire américaine contre la ségrégation, et Frantz Fanon, psychiatre et membre du Front de libération nationale,  pour baptiser deux voies du quartier de Ginko.

La première décision n’a pas soulevé de vague. La deuxième, cependant, a créé un tollé dans les cercles nationalistes. De quoi geler la décision.

Une expertise a été commandée à  Jean-Pierre Poussou, historien et ancien recteur de l’académie de Bordeaux, avant de rendre une décision définitive au printemps prochain.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close