Monde

France: prison ferme pour 2 hommes présumés proches d'Al-Qaïda au Maghreb

  •    Fayçal Chabbi, un Français de 33 ans, a été condamné à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis, tandis que Miloud Feia, un Franco-Algérien de 37 ans, a été condamné à trois ans dont un an avec sursis pour "association de malfaiteurs à visée terroriste".
  •  
  •    Les deux hommes avaient été interpellés à Paris en décembre 2007. La DST (contre-espionnage français) avait alors opéré un large coup de filet à Paris, dans sa banlieue, et dans la région de Rouen (nord-ouest).
  •  
  •    Outre les deux prévenus, six autres personnes avaient été interpellées, mais avaient finalement été remises en liberté sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elles.
  •  
  •    Les deux hommes, qui résidaient alors à Nanterre, à l’ouest de Paris, étaient soupçonnés par l’accusation d’avoir fourni du matériel sensible (jumelles à vision nocturne, GPS…) à l’Aqmi (ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat, GSPC algérien).
  •  
  •    L’Aqmi a notamment revendiqué les attentats du 11 décembre 2007 à Alger contre le Conseil constitutionnel algérien et contre les sièges voisins du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), qui ont fait 41 morts.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!