En directAlgérie

La France reconnaît sa responsabilité dans la mort de Maurice Audin

Le président français Emmanuel Macron envisage de rendre visite à la veuve de Maurice Audin, militant communiste engagé dans la révolution algérienne, qui avait été arrêté et torturé à mort en en juin 1957.

« Emmanuel Macron a décidé qu’il était temps que la Nation accomplisse un travail de vérité » sur la disparition de Maurice Audin pouvait-on, d’ailleurs, lire dans un communiqué de l’Elysée repris par plusieurs médias français.

Le président français va demander l’ouverture des archives relatives à la révolution algérienne. Les archives déclassifiées concerneront aussi les disparus de la guerre d’Algérie. Emmanuel Macron appelle tous les acteurs de l’époque à s’exprimer au nom du devoir de vérité.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close