Monde

France: six algériens écroués après l'incendie de leur centre de rétention

  •    Ces clandestins, âgés de 20 à 30 ans, ont été inculpés pour destruction de bien public. L’incendie du centre de rétention du Canet (un quartier de Marseille), où ils avaient été placés, a fait trois blessés graves.
  •  
  •    Les présumés auteurs de l’incendie ont justifié leur geste en évoquant leur mécontentement face aux mauvaises conditions de rétention.
  •  
  •    Le centre du Canet avait déjà temporairement fermé fin décembre en raison d’un problème de légionelles. Il ne pourra pas rouvrir ses portes avant fin avril, a-t-on précisé de même source.
  •  
  •    Le feu avait démarré mercredi après-midi au niveau de deux cellules au 1er étage du centre et avait été rapidement maîtrisé, mais les fumées, épaisses, avaient intoxiqué les personnes présentes. Au total, 31 personnes ont été légèrement intoxiquées, trois plus gravement.
  •  
  •    Les centres de rétention administrative sont les locaux où sont enfermés les étrangers qui n’ont pas le droit de séjourner sur le territoire français ou sous le coup d’une mesure d’expulsion, ou bien en attente d’une régularisation.
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!