En directAlgérie

La France accordera 200 visas de travail aux Algériens par an

Algérie – Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika a ratifié un accord entre les Gouvernements algérien et français relatif aux échanges de jeunes actifs. C’est un accord signé entre les deux gouvernements en 2015 mais qui a dû attendre le 22 février 2018 pour être ratifié et publié dans le Journal officiel N°8.

Dans le cadre de cet accord, 200 jeunes algériens pourront se rendre sur le territoire français par an pour « approfondir leur connaissance et leur compréhension de cet Etat et de sa langue, ainsi que pour améliorer leurs perspectives de carrière grâce à une expérience professionnelle ».

Les dispositions de cet accord ne sont applicables qu’aux jeunes « actifs algériens ou français âgés de plus de 18 ans et de moins de 35 ans ».

La durée autorisée de l’emploi dans l’Etat d’accueil est comprise entre 6 et 12 mois, précise l’article 2 de cet accord. Cette durée peut, toutefois, faire l’objet d’une ou plusieurs prolongations, cependant, la durée totale du séjour ne doit pas dépasser les 24 mois.

« Avant de quitter leur Etat, les jeunes actifs s’engagent à ne pas occuper un emploi autre que celui prévu aux termes des conditions de leur entrée dans l’Etat d’accueil, ni à poursuivre leur séjour dans l’Etat d’accueil à l’expiration de la période autorisée. », précise-t-on.

« Le nombre de jeunes actifs admis dans chacun des deux Etats en vertu des dispositions du présent accord ne doit pas dépasser 200 par an », selon l’article 3 de l’accord, qui souligne que « Le décompte des jeunes actifs bénéficiaires du présent accord s’effectue la 1ère année, à compter de sa date d’entrée en vigueur jusqu’au 31 décembre. »

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close