En directAlgérie

La France accordera 200 visas de travail aux Algériens par an

Algérie – Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika a ratifié un accord entre les Gouvernements algérien et français relatif aux échanges de jeunes actifs. C’est un accord signé entre les deux gouvernements en 2015 mais qui a dû attendre le 22 février 2018 pour être ratifié et publié dans le Journal officiel N°8.

Dans le cadre de cet accord, 200 jeunes algériens pourront se rendre sur le territoire français par an pour “approfondir leur connaissance et leur compréhension de cet Etat et de sa langue, ainsi que pour améliorer leurs perspectives de carrière grâce à une expérience professionnelle”.

Les dispositions de cet accord ne sont applicables qu’aux jeunes “actifs algériens ou français âgés de plus de 18 ans et de moins de 35 ans”.

La durée autorisée de l’emploi dans l’Etat d’accueil est comprise entre 6 et 12 mois, précise l’article 2 de cet accord. Cette durée peut, toutefois, faire l’objet d’une ou plusieurs prolongations, cependant, la durée totale du séjour ne doit pas dépasser les 24 mois.

“Avant de quitter leur Etat, les jeunes actifs s’engagent à ne pas occuper un emploi autre que celui prévu aux termes des conditions de leur entrée dans l’Etat d’accueil, ni à poursuivre leur séjour dans l’Etat d’accueil à l’expiration de la période autorisée.”, précise-t-on.

“Le nombre de jeunes actifs admis dans chacun des deux Etats en vertu des dispositions du présent accord ne doit pas dépasser 200 par an”, selon l’article 3 de l’accord, qui souligne que “Le décompte des jeunes actifs bénéficiaires du présent accord s’effectue la 1ère année, à compter de sa date d’entrée en vigueur jusqu’au 31 décembre.”

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!