SportsFoot local

Francisco Chaló et les dirigeants du Paradou sont-ils impunis ?

Les dirigeants du Paradou ainsi que leur entraîneur, Francisco Chaló ont été épargnés par la commission de discipline lors de sa dernière réunion malgré leurs déclarations incendiaires.

En effet, le coach espagnol du Paradou Francisco Chaló a tenu des déclarations, pour le moins, polémiques à la fin du match face au NAHD. Il est reproché à l’arbitre du match d’avoir privé les Pacistes d’un penalty. L’ancien international Mr Bachiri a, d’ailleurs, affirmé hier sur un plateau télé qu’il n’y avait pas penalty pour le PAC face au NAHD.

Le président du PAC, Hassan Zetchi, s’est par ailleurs adressé à l’arbitre du match l’accusant à demi mot d’avoir saboté son équipe. « Mission accomplie » lui-a-il, ainsi, dit en fin de rencontre.

L’entraîneur du PAC a même menacé de dénoncer « le  complot » à l’international. Pour des propos similaires, d’autres dirigeants et entraîneurs ont été condamné à des mois de suspension.

La commission de discipline ne doit pas faire de distinction entre les acteurs du football. Tout le monde doit être puni pour des déclarations pareilles.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close