AlgérieSociété

Un franco-algérien écope de 3 ans de prison pour « espionnage » !

Algérie – La cour d’appel d’Alger a condamné, mardi 19 février, un Franco-algérien ex-cadre de l’entreprise nationale Naftal, à 3 ans de prison, accusé d’espionnage au profit d’une entreprise française.

L’ enquête de la police judiciaire ouverte en 2016 a relevé  des tentatives de corruption et de provocation que l’accusé aurait exercées sur des cadres du groupe Naftal, en leur proposant  des sommes d’argent allant jusqu’à 100 000 euros et des appartements en Europe, en échange d’ informations sur  les dépôts de stock de carburant approvisionnant des infrastructures de l’État, y compris celles du  ministère de la Défense nationale (MDN) et la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

A la barre, l’accusé  a nié les faits qui lui sont reprochés. Après délibérations, le juge a prononcé une peine de trois ans de prison contre le prévenu, pour « vol de secrets d’entreprise pour les vendre à une entité étrangère ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close