Monde

Frappes russes en Syrie : Moscou assure avoir fait fuir 600 jihadistes de l'EI

Moscou a annoncé samedi avoir chassé 600 membres de l’organisation de l’État islamique de leurs postes en Syrie alors que Vladimir Poutine affronte les critiques croissantes des Occidentaux sur les cibles choisies par l’armée russe.

Quelque 600 membres de l’organisation de l’État islamique ont abandonné leurs positions depuis le début des frappes russes en Syrie, a annoncé Moscou samedi 3 octobre. “Nous avons réussi à réduire significativement le potentiel militaire des terroristes […]. La panique et la désertion ont commencé dans leurs rangs”, a assuré un haut responsable de l’état-major russe, le général Andreï Kartapolov. Ce dernier avance en outre que les 600 jihadistes tentent désormais de “s’enfuir vers l’Europe”.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *