Economie

Fraude: des opérateurs importent au nom de ministères et d’ambassades

Algérie – Décidément, certains importateurs ne comptent pas se soumettre aux nouvelles restrictions à l’importation, bien au contraire, ils cherchent à les contourner.

Après la faille dans le Système d’information et de gestion automatisé des Douanes (SIGAD) révélée par ALG24, de nouveaux éléments ont été révélés par le journal Ennahar dans son édition de ce samedi.

En effet, des opérateurs économiques ont exploité cette faille pour se faire passer pour des institutions souveraines, des ministères ou des missions diplomatiques, afin de procéder à des opérations d’importation frauduleuses. Les Douanes ont réussi à identifier, selon la même source, 15 opérations effectuées avec le « Code 9 », qui est un moyen mis en place par les Douanes, afin de permettre à des institutions officielles d’importer des biens.

Lire aussi: Importations: Des fraudeurs exploitent une faille dans le système des douanes

Un opérateur a, à titre d’exemple, importé environ 300 écrans à plasma arrivés depuis le port d’Annaba, les faisant passer pour des panneaux photovoltaïques. L’enquête des services des Douanes a ensuite révélé que le fraudeur a utilisé le « code 9 ».

Selon nos informations, trois opérateurs transitaires ont été suspendus pour avoir permis de telles opérations frauduleuses. Trois importateurs sont impliqués, ils ont effectué 15 opérations d’importation en utilisant cette faille.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close