En direct

Funérailles d’Aït Ahmed: Marée humaine à Ath Yahia

Des milliers de personnes ont commencé vendredi très tôt le matin, à affluer au village de « Thisirth NCheikh », dans la commune d’Aït Yahia, où doit être déposée la dépouille du défunt Hocine Aït Ahmed pour lui rendre hommage.

Ces gens sont venus de toute la Kabylie et des autres régions du pays. Certains citoyens ont même passé la nuit à la belle étoile pour immortaliser ce moment historique et rendre un ultime hommage digne de la stature de l’un des pères de la révolution.       

Les présents ont commencé, dès l’aube, à scander des slogans exprimant leur amour au défunt et leur appartenance à « une Algérie unie et plurielle »: « Si L’Hocine, nous sommes toujours avec toi ».

Au contrebas de la commune d’Aït Yahia, un dispositif spécial a été mis en place pour la circonstance, notamment à Aït Hichem, Souama et Aït Khelil pour organiser la circulation des personnes et éviter l’anarchie.

« Ces milliers de personnes qui ont commencé à affluer depuis hier, renseignent sur la grandeur de l’homme, la dimension nationale et universelle de Si l’Hocine, qui est un monument incontestable du mouvement national », a souligné le sénateur et militant du FFS, Moussa Tamardataza.

Said, un citoyen arrivé jeudi pour assister aux funérailles, dit avoir passé une veillée, avec un groupe d’amis, pour rendre un dernier hommage à l’homme qui s’est sacrifié pour l’Algérie et pour des idéaux nobles.

« Il a toujours œuvré pour que l’Algérie soit meilleure et prospère », a-t-il relevé, notant que les Algériens se doivent d’être fidèles à son message d’unité, d’union et de rassemblement.

Figure historique du nationalisme algérien, membre du groupe des neuf à l’origine du déclenchement de la Révolution, l’un des pionniers du front pour une diplomatie de libération et fondateur du FFS, Hocine Aït Ahmed, qui a tiré sa révérence, à l’âge de 89 ans, fut sans conteste l’homme au combat pluriel.

La levée du corps du défunt Aït Ahmed, rapatrié jeudi après-midi depuis la Suisse, a eu lieu vendredi matin au siège national du FFS à Alger. L’enterrement aura lieu après la prière du vendredi à son village natal.

Durant la nuit du jeudi au vendredi, une veillée funèbre à la mémoire du défunt, grande figure de la guerre de libération nationale, avait eu lieu au siège du FFS.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close