Economie

Fusion entre le groupe russe « Vimpelcom » et égyptien « Orascom télécoms »

  • Le directeur exécutif d’Orascom Télécom Holding (OTH), Nadjib Sawris, avait entrepris des négociations officielle depuis plusieurs semaines avec les responsables du groupe russe Vimpelcom, fusionné au groupe avec le groupe italien Weather Investment, dont l’égyptien Nadjib Sawris possède la majorité des actions, et qui elle-même possède d’importantes actions à Orascom Télécom Caire, propriétaire d’Orascom Télécom Algérie (Djezzy).
  •  
  • Cet accord sur la fusion donnera naissance à un nouveau nom au nouveau groupe qui regroupe la société russe Vimpelcom et égyptien Orascom Télécom Holding, qui pourra réaliser plus de 25 milliards de dollars par an.
  • Cette fusion entre les deux groupes permettra aux responsables russes d’assurer la gestion du groupe étant majoritaire en termes d’actions.
  •  
  • La fusion entre les groupes russe et égyptien fera probablement l’objet de discussions entre le russe Medvedev qui sera à Alger demain mardi et le gouvernement algérien.
  • Le président Abdelaziz Bouteflika avait suspendu l’évaluation de Djezzy, annoncée par le gouvernement dans le conclure l’achat son achat prévu pour la fin de l’année en cours. Parmi les raisons de la suspension de l’évaluation de Djezzy, était le montant colossal exigé par le bureau d’expertise financière estimé à 70 milliards (7 millions d’Euros).
  • Sawris conclu cette fusion avec le groupe russe, alors qu’il n’a pas payé les dernières taxes imposées estimées à 230 millions de dollars.
  •  
  • Ennahar/ Habiba Mahmoudi

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *