En directAlgérie

Gaïd Salah installe le nouveau Commandant des Forces Aériennes

Algérie-Le Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah, a installé aujourd’hui, mercredi 19 septembre, lGénéral-Major Hamid Boumaïza au poste de Commandant des Forces Aériennes n succession au Général-Major Abdelkader Lounes, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

Au nom de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale et conformément au Décret Présidentiel du 16 septembre 2018, Monsieur le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire a présidé, ce matin mercredi 19 septembre 2018, la cérémonie de passation de pouvoir et l’installation du Général-Major Hamid Boumaïza dans les fonctions de Commandant des Forces Aériennes, en succession au Général-Major Abdelkader Lounes, mis à la retraite.

A l’entame et à l’issue de la cérémonie d’accueil à l’entrée du siège du Commandement des Forces Aériennes, Monsieur le Général de Corps d’Armée a observé un moment de recueillement sur l’âme du Chahid « Aït Hamouda Amirouche », dont le nom est porté par le siège du Commandement, où il a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorant sa mémoire et a récité la Fatiha sur son âme et sur celles de nos valeureux Chouhada.

Ensuite, au niveau de la place d’armes, et en présence des personnels du Commandement des Forces Aériennes, Monsieur le Général de Corps d’Armée a annoncé l’installation officielle du Général-Major Hamid Boumaïza, nouveau Commandant des Forces Aériennes, et lui a remis l’emblème national:

« Au nom de son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale et conformément au Décret Présidentiel du 16 septembre 2018, j’installe officiellement, ce jour, le Général-Major Hamid Boumaïza, Commandant des Forces Aériennes, en succession au Général-Major Abdelkader Lounes».

Après l’approbation du Procès-verbal de la passation de pouvoir, Monsieur le Général de Corps d’Armée a tenu une rencontre avec le Commandement et les cadres des Forces Aériennes, où il a prononcé une allocution d’orientation, diffusée via visioconférence à toutes les bases et unités du Commandement des Forces Aériennes, et à travers laquelle il a mis l’accent sur l’importance accordée par le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire au développement et à la modernisation des Forces Aériennes, pour leur impulser l’élan qui leur permettra d’être en permanente croissance, étant une composante essentielle et vitale au corps de bataille de nos Forces Armées:

« La vie est une succession d’expériences, et l’esprit vif est celui qui sait tirer profit des erreurs d’autrui, et partant de cette optique précisément, qu’intervient ma réunion avec vous en cette occasion, afin de m’assurer que mes paroles ont trouvé leur voie vers vos cœurs et vos consciences, et je suis convaincu que ce que je dis ne peut être ancré dans les esprits que si le cadre militaire responsable ressente qu’il n’est pas un simple fonctionnaire qui se contente des heures de travail réglementaires pour ensuite vaquer à ses occupations. En effet, le cadre militaire, notamment celui à qui incombe de lourdes responsabilités qui affectent directement la nature des missions assignées, qui influent systématiquement sur la cadence des efforts consentis pour le développement, qui a un lien direct certain avec le moral des personnels, leur préparation, leur formation, leur sensibilisation et leur niveau et qualité de vie, et qui se répercutent également sur la préservation des infrastructures et la maintenance du matériel et des équipement dont il dispose, je dis, ce cadre militaire est celui qui est plein d’esprit de responsabilité et qui est convaincu du sens du devoir, prouvant effectivement et sur le terrain qu’il est digne de la confiance placée en lui. Car la responsabilité n’est pas un poste avec lequel se vanter ou un grade avec lequel se flatter, la responsabilité est un ensemble de réelles qualifications, de conduite exemplaire, de comportement irréprochable et de commandement rationnel. Les bilans et les résultats sont, sans aucun doute, le meilleur témoin de la sincérité de cette attitude et de la droiture de cette éthique, telle est la conduite noble et supérieure pour laquelle œuvre le Commandement de l’Armée Nationale Populaire, avec l’appui dont jouissent nos Force Armées de la part de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, je dis, pour laquelle le Commandement de l’Armée Nationale Populaire ne ménage aucun effort, afin d’ancrer ces valeurs davantage au sein des rangs de l’Armée Nationale Populaire, « Et rappelle car le rappel profite aux croyants ».

Monsieur le Général de Corps d’Armée a salué, à l’occasion, les efforts consentis par le Général-Major Abdelkader Lounes tout au long de son parcours professionnel au sein des rangs de l’Armée Nationale Populaire en général, et pendant ses années aux Commandes des Forces Aériennes. A l’issue, l’opportunité a été donnée aux cadres et personnels, pour exprimer leurs préoccupations, leurs intérêts et suggestions, qui ont réitéré leur indéfectible engagement à demeurer les aigles qui défendent l’espace aérien de notre pays de tout danger.

Lire aussi: EXCLUSIF – Le Crash de Boufarik emporte deux Généraux-Majors

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close