En direct

Gaïd Salah en visite d'inspection au Commandement de la Garde républicaine

Le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a effectué dimanche une visite de travail et d’inspection au Commandement de la Garde républicaine, dans la dynamique de ses visites aux différentes structures de l’ANP.

  Dans la dynamique de ses visites aux différentes structures de l’Armée Nationale Populaire, ayant pour finalité le contact direct avec les personnels et le suivi, sur le terrain, des projets programmés dans le plan de développement des Forces, Monsieur le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, effectue, aujourd’hui dimanche 06 mars 2016, une visite de travail et d’inspection au

  Commandement de la Garde Républicaine indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

  Au siège du 1er Régiment de Parade, et en compagnie du Général de Corps d’Armée, Benali Benali, Commandant de la Garde Républicaine, le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, “a suivi un exposé global sur ce Corps d’élite, et en hommage aux sacrifices de nos valeureux martyrs, il a supervisé la cérémonie de baptisation du cantonnement dudit Régiment au nom du Chahid Ali Maachi, pour assister ensuite à une exhibition musicale sur le parcours historique de ce brave martyr, interprétée par la troupe symphonique de la Garde Républicaine”, note la même source.

 Il a également visité un nombre de structures pédagogiques du Régiment à l’instar du simulateur de conduite d’engin de type “FUCHS-2”.

 Gaïd Salah a rencontré, par la suite, des cadres et éléments de la Garde Républicaine et a prononcé une allocution d’orientation dans laquelle il “a réitéré l’importance de cette rencontre qui s’inscrit dans le contexte de l’intérêt suprême qu’accorde le Haut Commandement à la formation, à l’instruction et à la préparation au combat au sein des Forces Armées, et des grands efforts consentis dans le cadre du rehaussement continuel des aptitudes et des compétences de la ressource humaine”.

  Garantir la souveraineté de l’Algérie, sauvegarder son indépendance nationale, asseoir les bases de sa stabilité et préserver la quiétude de ses citoyens sont l’essence des missions constitutionnelles assignées à l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale, qui veille amplement à les accomplir en toutes conditions et circonstances, sous le commandement de Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, a souligné Ahmed Gaïd Salah.

  Cet intérêt dévoué est traduit par les efforts colossaux et inlassables, continuellement et rationnellement fournis dans le cadre du rehaussement incessant des aptitudes et des compétences de la ressource humaine, toutes catégories confondues, et la mettre en mesure de maîtriser les mécanismes de développement et de modernisation des aptitudes au combat, de manière à assurer une permanente sauvegarde de nos frontières nationales, et de dissuasion de toute tentative d’atteinte à la souveraineté de notre pays, ou d’altération de sa sécurité et de son économie nationale, a-t-il ajouté.

 Gaïd Salah a également réaffirmé l’importance de l’attachement permanant des générations au patrimoine historique de notre peuple, pour qu’elles puissent se maintenir sur le chemin de nos valeureux aïeux en toute volonté et détermination.

 La plus expressive des leçons que nous devons garder ancrées dans les esprits et imprégnées dans la mémoire individuelle et collective des jeunes générations, est de ne jamais oublier l’époque coloniale cruelle où les Algériens avaient souffert des plus graves des barbaries, et ont subi les plus racistes des régimes et toutes sortes d’humiliations inhumaines, a-t-il soutenu.

 Comment sauraient-elles oublier toutes les peines de leur peuple durant cette ténébreuse nuit coloniale, où régnaient les méthodes d’humiliation, de torture, de terreur et d’appauvrissement comme comportement et politique criminelle et raciste à l’égard des Algériens, dans le but de les dénuder de leur identité nationale et de leur patrimoine culturel et civilisationnel, a relevé Gaïd Salah.

 Il a précisé, à ce propos, que les desseins de l’ennemi ont été voués à l’échec car la foi du peuple algérien était enracinée, et sa volonté était inspirée de celle d’Allah.

 Une telle volonté et une telle foi ne sauraient s’éteindre, car ce peuple a sacrifié des millions de Chouhada pour se libérer, et a fait du sol de son immense patrie un musée où la géographie témoigne de ces évènements de l’histoire, et raconte des souffrances mais aussi des épopées héroïques donnant de l’orgueil et de la fierté, a-t-il ajouté.

 Tel est le patrimoine historique de l’Algérie grâce auquel se haussent les têtes, se renforcent les volontés et s’unissent les rangs et les efforts, et qui demeurera, à perpétuité, une source de leçons et d’enseignements bénéfiques par leurs sens et leurs finalités, a-t-il poursuivi.

 Le Général de Corps d’Armée a, en outre, mis l’accent sur “les efforts fournis conformément au plan de développement afin de moderniser la Garde Républicaine à travers la formation et la qualification de la ressource humaine compétente, et à travers aussi la mise à disposition des structures nécessaires qui permettent d’aboutir à un rendement fructueux et d’avoir un cadre de vie serein et commode au profit de ce Corps d’élite”.

 Le corps de la Garde Républicaine a franchi, ces dernières années, et conformément au plan de sa modernisation, de grands pas et réalisé de considérables résultats dans plusieurs volets, lui permettant de se mettre sur la bonne voie, d’acquérir toutes les exigences du rendement fructueux et d’atteindre l’ultime performance des missions nobles qui lui sont assignées, a relevé Gaïd Salah, soulignant que ce sont des résultats qui n’auraient pu être atteints sans l’intérêt que nous avons accordé à ce Corps d’élite.

 Il a considéré, à ce propos, que “cet intérêt dont les repères essentiels sont traduits par la focalisation sur la nécessité d’assurer les facteurs impératifs à son développement, à sa modernisation et à son optimisation de manière à ce qu’il soit en cohérence avec la sensibilité et la vitalité de ses missions, et qu’il réponde à nos attentes de voir la Garde Républicaine, une entité modèle à tous les niveaux, que ce soit en matières d’instruction, de discipline, d’image ou de rendement professionnel”.

 Cela nous permettra de rehausser son niveau au rang de l’avant-garde dont la performance est conforme à ses nobles missions et le mettre à la hauteur de l’élite exerçant au niveau de la Présidence de la République, et assurant la prise en charge des missions lourdes et sensibles, édictées par le décret présidentiel, à savoir : assurer la garde et la défense des enceintes des lieux relevant directement de la Présidence de la République, exécuter les services d’escorte et de protocoles de Monsieur le Président de la République ainsi que participer aux festivités officielles auxquelles il assiste, a-t-il expliqué.

 A l’issue de cette visite, le Général de Corps d’Armée a rendu hommage à la famille du Chahid Ali Maachi au nom duquel a été baptisé le 1er Régiment de Parade.

Aps

 

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *