En directAlgérie

Gaïd Salah évoque un complot « dont les prémices remontent à 2015 »

Dans son allocution prononcée en marge de sa visite de travail à la première Région Militaire, le chef d’état major, Ahmed Gaïd Salah a une nouvelle fois évoqué la situation politique.

Ahmed Gaïd Salah a révélé dans son discours détenir des informations « avérées faisant état d’un plan malveillant ».

« nous avons pu recueillir des informations avérées faisant état d’un plan malveillant pour mener le pays à l’impasse, dont les prémices remontent à 2015, lorsque les trames et les visées du complot ont été révélées. Nous œuvrons sereinement et avec patience à démanteler les bombes à retardement qu’ont implantées ces corrompus et corrupteurs dans les différents secteurs et structures vitales de l’Etat » a-t-il, d’ailleurs, déclaré dans son allocution prononcée à Djelfa.

Le chef d’état major assure que « Ces secteurs seront assainis grâce à la conjugaison des efforts de toutes les personnes de bonne foie, ainsi qu’à la conscience du peuple algérien jaloux pour sa patrie et la disponibilité de ses enfants et frères au sein de l’Armée Nationale Populaire ».

Le chef d’état major fait allusion à ce qu’il a qualifié par le passé de « bande ». Ces déclarations interviennent au moment où les frères Kouninef comparaissent devant la justice

Tags

Articles en lien

3 Comments

  1. IL se moque de nos gueules ce Monsieur, Maintenant on sait bien qui nous impose les B et ce gouvernement de corrompus et de pourris!! Mais le vrai pouvoir, on vous ll’ bien dit, il appartient à la bande des hauts gradés de l’armée qui sont eux mm impliqués dans beaucoup d’affaires. Ce Monsieur et ses amis ne lâcheront pas le pouvoir et ils sont prêts à tout.. vigilance et courage, La situation est très grave et très dure… On s’oriente tout droit vers un scénario à l’égyptienne avec un Tebboune le poulain de Gaid comme président et sa mafia continuera ) sévir. J’ai peur que la seule issue sera une impasse ou l’affrontement entre Gaid et sa bande d’un côté et le peuple de l’autre

    1. Si affrontement y aura ça sera entre Mr ANP et « vous », et vive Mr Tebboune qui le premier a essayé de donner un grand balai.NB : « vous » groupe de gens et d’intérêts avec un drapeau au couleurs autres que Nedjma wa h’lal

  2. À sa manière, le pouvoir siffle la fin de la récréation. Le hirak l’a obligé,en quelque sorte, a mettre au placard Bouteflika. Maintenant qu’il a sous la main le prochain candidat du consensus il veut passer a l’étape suivante : revenir à la normalité et faire profiter le nouveau clan des richesses du peuple. Comme d’habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close