En direct

Gaïd Salah poursuit sa visite de travail et d’inspection à Ouargla

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah poursuit sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Ouargla (4e région militaire). Au deuxième jour de sa visite, Gaïd Salah a rencontré les cadres et éléments de l’Ecole d’Application des Troupes Spéciales à Biskra, où il a prononcé une allocution d’orientation, à travers laquelle il a invité l’ensemble des présents à suivre le parcours de leurs aïeux de la génération de Novembre auteurs de l’épopée de la Glorieuse Guerre de Libération:

« Je veux, en cette occasion vous exhorter, vous les jeunes, génération de l’indépendance, de vous imprégner des valeurs de vos aïeux et de penser à la grandeur de la Guerre de Libération qui s’est déclenchée forte par la croyance et la foi en sa juste cause. Rien n’a pu l’arrêter et rien n’a été utile devant sa justesse: ni la politique de la terre brulée, ni la destruction des biens, ni l’installation des camps de détention et des prisons ni la torture.

Cette Glorieuse Guerre de Libération demeure à jamais la lanterne qui illumine le chemin des épris de la liberté et la dignité humaine. Ses leaders restent un exemple de bravoure, de patience, de challenge et de persévérance à remporter la victoire et arracher l’indépendance. Le haineux colonisateur français est arrivé même à reconnaitre le courage et l’abnégation de nos vaillants héros. Il les a qualifiés de fort intelligents, de rusés politiques, de perspicaces, de clairvoyants et de bons analystes. »

Vous n’êtes pas sans savoir que la femme algérienne, outre sa participation active aux côtés de son frère l’homme dans le combat contre le colonialisme abject, durant tout un siècle, a réussi à élever une génération qui était capable d’agenouiller le colonisateur. C’est la génération des stratèges et auteurs de la Révolution».

M. le Général de Corps d’Armée a invité à une lecture correcte et objective des origines et des dimensions des événements prévalant dans le monde et dans notre région, ainsi qu’une conscience de la sensibilité des missions de l’Armée Nationale Populaire à faire face à toute éventuelle menace de nature à altérer la sécurité de notre Pays:

« La lecture correcte des tenants et aboutissants des évènements que connaissent le monde et notre région, ainsi que l’assimilation de la sensibilité des missions que nous devons accomplir, de jour comme de nuit, pour contrer tout danger, défendre la sécurité de l’Algérie, sa souveraineté nationale, son intégrité territoriale et la cohésion de son peuple, nous recommandent une quête permanente des facteurs de la force permettant de donner un élan au développement continuel des capacités opérationnelles de nos forces armées.

Tel est l’ultime objectif que nous œuvrons à réaliser, par tout effort individuel et collectif fourni tout au long de l’année de préparation au combat. Et j’ai insisté, à cet effet, à ce qu’une grande importance soit donnée à l’ensemble des critères de développement, de modernisation et de réussite, notamment la ressource humaine que nous considérons indispensable de lui accorder l’intérêt et le soin qu’elle mérite pour pouvoir répondre aux attentes légitimes du peuple algérien qui aspire voir son Armée, avec toutes ses composantes, se hisser au plus hauts niveaux de force et de préparation».

A l’issue, Monsieur le Général de Corps d’Armée était à l’écoute des interventions des éléments qui ont confirmé leur dévouement indéfectible au message de Novembre, et leur engagement à préserver le legs  de nos valeureux martyrs.

Monsieur le Général de Corps d’Armée a ensuite suivi des démonstrations d’arts martiaux faites par la compagnie spéciale de Geuksoul, qui a exécuté des mouvements d’ensemble avec et sans armes, suivis d’exercices d’endurance et de combat en corps-à-corps, avec le franchissement d’obstacles.

Monsieur le Général de Corps d’Armée s’est rendu, ensuite, au parcours psychologique de combattant, où a été exécuté un exercice tactique sur l’élimination d’une résistance isolée avec le franchissement d’obstacles psychologiques.

Au champ de tir, Monsieur le Général de Corps d’Armée a assisté à des démonstrations de tir de précision par armes légères de différentes positions, suivies par un exercice d’un groupe en offensive pour l’élimination d’une résistance isolée, ainsi qu’un exercice de saut de parachutes.

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!