AlgérieSociété

Gardes communaux : L’offre de Bedoui pour mettre fin à leur calvaire

Algérie – Enfin le combat des gardes communaux porte ses fruits. Après un long bras de fer, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nourredine Bedoui décide de leur octroyer  une prime d’invalidité de 9000 dinars, ce qui représente 50% du  salaire de base.

Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a promis de satisfaire les revendications des gardes communaux, s’est confié, le coordinateur national des gardes communaux à Ennahar.

Il s’agit selonce dernier de nouvelles dispositions prises, lors de la dernière réunion entre les gardes communaux et les représentants du ministère de l’Intérieur qui s’est soldée par le versement d’une prime  d’invalidité de 9000 dinars ainsi que le  maintien de salaire mensuel total en cas de retraite. 

L’augmentation de la prime d’invalidité est calculé avec effet rétroactif à partir de janvier 2017 et sera applicable aux retraités ensuite aux employés en service.

Selon le même source, le ministère de l’Intérieur s’engage aussi à prendre en charge le volet  médiale et sanitaire des éléments de la garde communale et à leur apporter un soutien au même titre que les familles des victimes de la tragédie nationale.

En plus précis  le coordinateur national des gardes communaux,  indique que les portes du « dialogue » du ministère restent « ouvertes » et ce afin de garantir aux gardes communaux l’obtention des logements sociaux .

45 000 gardes communaux ont bénéficié des logements sociaux et ruraux en 2017

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close