SociétéAlgérie

Les enfants de Garidi privés de Parc… Une énième mosquée à la place ! (Vidéo)

Algérie – Prés de 20.000 mosquées pour 1541 communes en Algérie. Soit, 13 par commune ! Ces dernières doivent toutes êtres dotées d’un budget pour être entretenues. Ce qui est tout simplement impossible. Ce qui explique largement l’état de dégradation qui frappe beaucoup d’entre ces lieux de culte et de prières.

Ainsi, au lieu de prévoir des budgets pour entretenir celles existantes, les organiser, les outiller. Au lieu de faire de celles existantes des lieux d’où rayonnent le savoir. Qui accueillent, qui éduquent, et qui offrent les moyens à cette fin. Certains préfèrent en construire d’autres. Encore d’autres. Toujours d’autres.

Dans cette course au nombre de mosquées, les habitants de la cité Garidi II viennent de voir leurs enfants privés du seul  lieu sécurisé qui les rassemble. Un petit parc qui leur offre la possibilité de se détendre, de jouer et partant qui leur évite de dévier.

Et encore une fois, c’est pour un autre projet de construction d’une mosquée, avec la bénédiction des autorités locales, dont le maire de la commune de Kouba. Alors même que dans un rayon de 500 mètres tout autour de cette cité (Garidi II), existe pas mois de 4 mosquées : (2 à Diar Afia, 1 à Garidi I et 1 à Vieux Kouba).

Pour l’heure, les habitants sont mobilisés afin de préserver le seul espace de détente et de jeu pour leurs enfants. Le seul endroit qui les rassemble et leurs évite les mauvaises fréquentations. Leur revendication est toute simple : préserver ce lieu qui réjouit les enfants et offre la quiétude aux parents. D’autant que d’autres endroits plus approprié pour une mosquée existent.

Lire aussi : Le coût des accès à la Grande mosquée estimé à 6 milliards 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close