Sports

Gaz: Pas de cartel

  • "Ce n’est pas un cartel, nous défendons nos intérêts nationaux", a déclaré le ministre vénézuélien, Rafael Ramirez en marge du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG).
  •  
  • "Le but de la rencontre est de faire (du FPEG) un format plus organisé et nous attendons des décisions en ce sens", a aussi déclaré le vice-président de Gazprom, Alexandre Medvedev.
  •  
  • Le FPEG est une organisation informelle rassemblant peu ou prou les principaux pays détenteurs de réserves de gaz, mais elle n’est pas comparable à l’Opep, qui est un véritable cartel doté de statuts et dont les décisions s’imposent à tous les membres.
  •  
  • La Russie, l’Iran et le Qatar –qui détiennent environ 60% des réserves mondiales– ont annoncé fin octobre la création d’une "troïka", faisant craindre aux consommateurs l’organisation d’un cartel calqué que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.
  •  
  • Ils ont cependant nié avoir de tels intentions, indiquant vouloir simplement dynamiser l’assemblée des exportateurs de gaz.
  •  
  • Les ministres de l’Energie d’une quinzaine de pays parmi lesquels la Russie, l’Algérie, l’Iran, le Venezuela et le Qatar sont attendus mardi au FPEG,  organisé dans un grand hôtel de la capitale russe.
  •    
  • Ennahar/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!