EnergieEconomie

Gaz: Signature d’un contrat entre l’Association Sonatrach-Pertamina-Talisman et Bonatti

Algérie – Un contrat ingénierie, de procurement et de construction a été signé lundi à Alger entre l’Association Sonatrach-Pertamina Algérie-Talisman et la société italienne Bonatti pour augmenter les capacités de réinjection de gaz au niveau du champ pétrolier de Menzel Ledjmet.

D’un montant de 85 millions d’euros avec une durée de réalisations de trois (3) années, ce contrat porte sur l’augmentation des capacités de réinjection de gaz au niveau du champ pétrolier de Menzel Ledjmet Nord (MLN) à Hassi Messaoud.

Ce document a été signé par le directeur de la division Association de Sonatrach, M. Farid Djettou, le directeur général international exploration-production de Pertamina (Indonésie), M. Djoko Imanhardjo,  le directeur général de Talisman (filiale de la firme espagnole Repsol), M. Didier Wolszczowski, et le directeur commercial Oil and Gaz de Bonatti (Italie), M. Mario Portapuglia.

Le projet d’augmentation des capacités de réinjection de gaz, qui débutera fin 2018, s’inscrit dans la phase 4 du développement du champ pétrolier de MLN, a expliqué M. Djettou.

L’objectif de ce projet est de faire croître les capacités de réinjection de gaz de 6,4 millions MMSm3/j  à 7,8 Millions MMSm3/j, et ce, en mettant en place deux unités turbo-compressions, une unité de déshydratation de gaz, des ballons séparateurs et d’autres installations annexes, a précisé le même responsable.

La réception et la mise en service de ce projet sont prévues en 2020.Selon le représentant du groupe Sonatrach, la réalisation de la phase 4 de développement du champ pétrolier MLN permettra d’augmenter le niveau de production en passant de 17.000 barils/jour actuellement à près de 30.000 barils/jour d’huile dans les conditions optimales d’exploitation et de sécurité.

Dans le même cadre, l’Association Sonatrach-Pertamina Algérie-Talisman a déjà signé plusieurs contrats tels que les travaux de génie civil, les installations de surface et les services intégrés du forage.

Le partenaire investira plus de 430 millions de dollars pour le développement du champ MLN.

Durant la phase 4 de MLN , environ 600 postes d’emplois seront créés pour la durée de réalisation du projet.

L’Association Sonatrach-Pertamina Algérie-Talisman a déjà entamé les travaux de génie civil.

Les forages et workover des puits d’huile débuteront dans les prochains jours ainsi que la construction des lignes de production.

De son côté, M. Imanhardjo a souligné l’importance de ce contrat pour sa compagnie tout en affichant son souhait de continuer à travailler en Algérie pour une longue durée dans d’autres projets.

Pour sa part, M. Wolszczowski a affirmé que la phase 4 de développement du champ MLN était un projet “très important”.

“Notre objectif est de passer, dans les années à venir, de 17.000 barils/jour à 30.000 barils/jour. On participe et on supporte totalement l’Association Sonatrach et Pertamina qui font un travail remarquable pour que cela se réalise dans les plus courts délais”.

M.Portapulgia a, quant à lui, affiché sa satisfaction quant à la sélection de Bonatti comme partenaire dans la réalisation de ce projet.

“Nous sommes sûrs qu’avec Pertamina, Talisman et Sonatrach, ce sera le même esprit de coopération que nous avons avec le Groupe Sonatrach depuis  plus de 20 ans”, a-t-il avancé.

Pour rappel, le périmètre contractuel de MLN est situé dans le bassin de Berkine situé à environ 280 km au sud-est de Hassi Messaoud.

Le gisement MLN est exploité par l’Association Sonatrach-Pertamina Algérie-Talisman dans cadre du contrat de partage de production (PSC) signé en 1992.

La mise en exploitation de ce gisement est intervenue en 2003.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!