SécuritéMonde

Gaza: au moins 4 Palestiniens tués par des soldats israéliens

Une nouvelle journée de manifestations le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël a été marquée par la mort de quatre palestiniens, et plus de 600 blessés. Une réunion d’urgence au Conseil de sécurité est prévue mercredi

Des tirs israéliens à balles réelles à la frontière entre la bande de Gaza et Israël ont fait quatre morts, vendredi 8 juin, lors d’une nouvelle journée de manifestations. Parmi eux, un adolescent de 15 ans. Des sources médicales palestiniennes ont aussi décompté 620 blessés.

L’armée israélienne a également indiqué qu’elle était intervenue pour disperser 10.000 personnes rassemblées près de la clôture qui marque la frontière. Elle a fait état de plusieurs tirs à l’arme à feu en direction d’un poste militaire, et de l’usage de grenades et de pierres lancées en direction des soldats.

Depuis le début des manifestations pour le « droit au retour » le 30 mars, au moins 124 Palestiniens ont été tués à la frontière entre l’enclave côtière palestinienne et Israël, selon des sources hospitalières. La manifestation de vendredi coïncidait avec la « Journée de Jérusalem », organisée chaque année en Iran.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close