SécuritéMonde

Gaza: accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, après une journée meurtrière

Un accord de cessez-le-feu qui réduit le spectre d’une nouvelle guerre a été trouvé tôt samedi entre Israël et le Hamas, après une journée de vendredi où l’armée israélienne a massivement bombardé la bande de Gaza.

Cette escalade de violence a coûté la vie à quatre Palestiniens et à un soldat israélien.

“Grâce aux efforts de l’Egypte et de l’ONU, nous sommes parvenus (à un accord) pour revenir à l’état de calme qui précédait entre l’occupation (israélienne) et les factions palestiniennes”, a indiqué le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, dans un communiqué.

Vendredi, un soldat israélien a été abattu par des tirs palestiniens le long de la frontière. le premier tué près de Gaza depuis la guerre qui a opposé, en 2014, Israël au mouvement islamiste Hamas qui contrôle ce territoire palestinien, a indiqué à l’AFP un porte-parole militaire.

En représailles à la mort de son soldat “durant un incident” près de l’enclave palestinienne, l’armée israélienne a indiqué avoir mené une série de raids aériens “contre des cibles militaires”. D’impressionnantes boules de feu et des panaches de fumée se sont élevés dans le ciel de Gaza après ces frappes.

Deux des Palestiniens ont été tués près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, par des frappes israéliennes contre un poste d’observation du Hamas, selon des sources sécuritaires et le ministère de la Santé à Gaza. Un troisième a péri dans un bombardement à Rafah, dans la même zone.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!