Monde

Ghaza: heurts armés entre salafistes et policiers du Hamas

  •    Vittorio Arrigoni, 36 ans, militant de l’association pro-palestinienne International Solidarity Mouvement (ISM) avait été retrouvé pendu dans une maison vendredi quelques heures après avoir être pris en otage par un groupe salafiste jihadiste.
  •  
  •    Des coups de feu ont été entendus mardi après que les policiers eurent encerclé une maison dans la localité de Nuseirat où se trouveraient deux de ces suspects.
  •  
  •    Le ministère de l’Intérieur du mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gahza, a annoncé auparavant que le secteur était bouclé, alors que les forces de sécurité étaient à la poursuite d’"hommes recherchés", sans fournir de détails.
  •  
  •    La police du Hamas, le mouvement islamiste palestinien au pouvoir à Ghaza, a déjà arrêté quatre personnes dans le cadre de cette affaire. Trois autres suspects sont également recherchés.
  •  
  •    Le Hamas a promis de "traquer" et juger les auteurs de ce "crime atroce", inédit dans le territoire palestinien autonome et qui a provoqué une forte indignation dans la bande de Ghaza.
  •  
  •    Ce meurtre est le premier d’un étranger à Ghaza depuis que le Hamas a pris le pouvoir dans ce territoire en juin 2007.
  •  
  •    Des centaines de sympathisants se sont rassemblés lundi dans la ville de Ghaza et au point de passage frontalier de Rafah pour rendre un dernier hommage à Vittorio Arrigoni dont le corps été transféré en Egypte, au cours d’"obsèques nationales".
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!