En direct

Ghezal, Ziani, Ghilès et M’bolhi quémandent Un Milliard à Ennahar

  • Raouraoua réclame 200 millions à Ennahar comme dommage et intérêts, se considérant victime dans l’affaire.
  •  
  • Après que la Fédération algérienne de football, représentée en la personne de l’ « Empereur » Mohamed Raouraoua et ceux qui se considèrent des super stars de la Sélection nationale ; en l’occurrence Ziani, Ghezzal (qui n’a pas marqué depuis une année), Ghilès et M’bolhi, aient décidé d’ester en justice le quotidien Ennahar, suite au scandale provoqué par la publication dans de précédentes éditions de photos et documents sur leurs sorties nocturnes très intimes juste avant un match du Mondial. Ces derniers se sont mis à menacer dans le but de faire taire les langues afin de pouvoir continuer à s’amuser où et quant ils veulent, même lorsqu’ils nous ont ridiculisé, comme lors de leur dernier match à Bangui contre la dernière sélection au classement de la FIFA. Faisant fi des sentiments de millions de supporters et de milliers d’autres fans devenus diabétiques à cause de leurs manque de sérieux et de leurs soirées en boîtes qu’on a pas besoin de décrire, que nous avions publié dans notre journal afin d’informer l’opinion publique sur les agissement de leurs représentants et ambassadeurs sportifs.
  • Nous n’avions aucunement l’intention de nuire aux joueurs, nous n’avons fait que publier les photos telles qu’elles étaient sur des sites égyptiens.
  • Ce n’est pas de notre faute si le peuple vous voit tels que vous êtes, et voit la FAF et El Hadj Raouraoua tel qu’il est et non pas la réalité telle que ce dernier veut la faire voir en s’appropriant les média qui acceptent de marcher sur sa ligne et qui veulent faire croire leur vérité au peuple algérien.
  • Ce qui fait rire et pleurer en même temps dans cette affaire de justice c’est la demande financière, qu’ils considèrent comme un dédommagement pour préjudice causé par Ennahar après la publication des photos, comme si c’était nous qui les avions inventé.
  • Les dommages et intérêt réclamés par le quatuor Ziani, Ghezzal, Ghilès, M’bolhi est de 10 millions de dinars algériens (l’équivalent de Un Milliard de centime) en plus de la demande de Raouraoua d’un dédommagement de 200 Millions de centimes pour préjudice moral et financier.
  • En plus des sommes colossales que touchent ces joueurs qui n’ont donné que la tristesse et le désespoir aux millions d’algériens, ils en veulent encore, comme si le fric qu’ils possèdent ne suffit pas pour leurs soirées.
  • Tout ce que nous pouvons dire à Raouraoua et à ses joueurs : « si vous n’avez pas honte, alors faites ce qui vous plaît !».
  •  
  • La FAF qui était incapable d’affronter Ennahar qui dénonce sa mauvaise gestion sur tous les plans, a choisi la menace pour faire taire les langues et faire croire que ces joueurs sont des anges malgré la régression de leur niveau.
  •  
  • Lorsque ces joueurs ont élevé l’emblème national très haut dans le ciel, nous étions les premiers à les féliciter, mais lorsqu’ils ont oublié de défendre les couleurs nationales à cause de leurs manque de sérieux et leurs sorties nocturnes, nous sommes aussi les premiers à les dénoncer et à dénoncer ce genre de comportement.
  • Raouraoua aurait du les sanctionné pour ce comportement alors qu’ils étaient en stage bloqué, et non pas ester Ennahar parce qu’elle a dévoilé une vérité.
  •  
  •  
  • Ennahar/ Yacine A.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!