Monde

Google affole les internautes en désignant tous les sites comme dangereux

  •    Samedi entre 14H30 et 15H25 GMT, lorsqu’un internaute tapait une recherche sur la page d’accueil de Google, la totalité des résultats indiquaient: "ce site pourrait endommager votre ordinateur", dans toutes les langues disponibles, a expliqué Google.
  •  
  •    Le groupe a plaidé coupable en invoquant "très simplement une erreur humaine".
  •  
  •    Google reçoit régulièrement des mises à jour d’un fournisseur de sécurité, StopBadware.org, qui établit la liste des sites malveillants.
  •  
  •    "Malheureusement, et là est l’erreur humaine, l’URL (adresse Internet, ndlr) / (slash, ndlr) a été par mégarde cochée dans le fichier et / se retrouve dans toutes les URL", a expliqué la société de Mountain View (Californie, ouest des Etats-Unis) sur son blog.
  •  
  •    Après cette erreur, si les internautes tentaient d’accéder au site souhaité, Google faisait barrage et les redirigeait vers le site de StopBadware.org. Immédiatement, le site de StopBadware.org s’est retrouvé surchargé de requêtes.
  •  
  •    "Les erreurs ont commencé à apparaître entre 14H27 et 14H40 GMT et ont commencé à disparaître entre 15H10 et 15H25 GMT, donc la durée du problème pour tout utilisateur unique a été d’environ 40 minutes", a précisé Google.
  •  
  •    Le groupe a présenté ses excuses à ses utilisateurs et promis d’"enquêter soigneusement sur cet incident" et de "mettre en place des vérifications plus rigoureuses pour empêcher qu’il ne se reproduise".
  •  
  •    Cette panne n’a pas concerné une autre fonctionnalité de recherche Google, la recherche d’actualités, ce qui permettait d’accéder aux sites ailleurs considérés comme malveillants.
  •  
  •    L’événement était largement relayé sur les blogs et forums, les internautes s’interrogeant sur la fiabilité de cette fonctionnalité dont Google affirme qu’elle vise à "identifier les sites dangereux (…) qui pourraient installer des logiciels malveillants sur votre ordinateur".
  •  
  •    Google contrôle aujourd’hui environ 70% des recherches sur Internet, une part de marché qui n’a cessé de croître ces dernières années.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *