Sports

Gourcuff appréhende les éliminatoires du Mondial 2018

L’entraîneur de la sélection algérienne de football, Christian Gourcuff, a reconnu la difficulté de la mission qui attend son équipe pour réaliser une troisième qualification d’affilée au Mondial-2018 prévu en Russie, appelant à prendre très au sérieux le troisième préliminaire donnant accès à la phase des poules face au vainqueur de la double confrontation Malawi-Tanzanie.

 “Le mois de novembre, on aura un match face à la Tanzanie ou le Malawi les deux équipes s’affronteront en octobre (ndlr), il faudra d’abord passer ce tour pour assurer une place dans le dernier tour des groupes”, a déclaré lundi le technicien français invité de la chaîne de télévision l’Equipe 21.

  La sélection nationale sous la houlette de son ex-coach, le Bosnien Vahid Halilhodzic, avait réussi, en 2014 au Brésil, son meilleur parcours dans les quatre Coupes du monde auxquelles elle a pris part jusque-là, en se qualifiant aux huitièmes de finale.

  Pour Gourcuff, il n’est pas question de se focaliser dès maintenant sur l’objectif à réaliser en Russie, car le plus important c’est d’y être d’abord.

  “Beaucoup de paramètres jouent en notre défaveur quand il s’agit de se produire aux fins fonds de l’Afrique, nous obligeant parfois à modifier même notre schéma tactique pour s’y adapter. Ce ne sera donc pas facile de valider notre billet pour la Russie”, a-t-il expliqué.

  Il a en outre relevé l’importance d’une troisième qualification de rang pour le rendez-vous planétaire, estimant que l’actuelle génération de joueurs composant l’effectif algérien a acquis de l’expérience grâce à sa participation au précédent Mondial et elle arrivera en maturité en 2018 ce qui plaide en sa faveur pour s’illustrer davantage.

Aps 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *