En directAlgérie

Exclusif- Le gouvernement interdit l’utilisation de VPN pour les ambassades et multinationales

Les autorités algériennes obligent désormais les ambassades et les multinationales de passer par le réseau Internet d’Algérie Télécom.

En effet, l’Autorité de régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT) a instruit les opérateurs de téléphonie algériens, Algérie Télécom, Mobilis, Ooredoo et Djezzy, de ne plus autoriser un accès Internet privé, notamment aux ambassades et entreprises multinationales, a appris ALG24 de source bien informée.

Jusqu’à la semaine passée, les missions diplomatiques et les multinationales installées en Algérie utilisaient des réseaux privés virtuels, communément appelés VPN. Ces réseaux permettent aux employés des ambassades et des entreprises d’échanger des informations sans que le contenu de ces communications ne puisse être intercepté ou contrôlé par l’ARPT.

L’on s’interroge ainsi sur comment une telle absence de toute autorité, notamment sur les multinationales, a pu perdurer pendant des dizaines d’années ? En mi-octobre, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a, comme révélé par ALG24, mis en alerte les autorités quant à l’existence d’un Malware appelé « Fedia » qui prend en otage les données de ses victimes les contraignant d’envoyer des photos indécentes.

Depuis l’arrivée d’Ahmed Ouyahia, l’on remarque, ainsi, une réorganisation en matière des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close