CultureAlgérie

Grand Prix Assia Djebar : dépôt des candidatures avant le 10 octobre

Algérie_ L’Entreprise nationale de communication, d’édition et de publicité (Anep) a appelé , via un communiqué,  les  candidats au 4e «Grand Prix Assia Djebar du roman» à déposer leurs ouvrage avant le 10 octobre prochain, au niveau des sièges de l’ANEP et de l’ENAG à Alger.

 » Sous l’égide des ministères de la communication et de la culture, l’entreprise nationale de communication, d’édition et de publicité – ANEP et l’entreprise nationale des arts graphiques – ENAG, Co-organisent la 4ème édition du «Grand Prix Assia Djebar du roman» 2018.

La commission chargée de l’organisation, composée des représentants des deux entreprises, s’est réuni au siège de l’ANEP et a arrêté les modalités de participation à ce grand prix et a fixé les dates liées à cet important évènement littéraire notamment l’installation du jury, la réception des ouvrages et la cérémonie de remise du Prix.

Le dépôt des ouvrages (10 exemplaires de chaque titre), choisis par les éditeurs, pour concourir au «Grand Prix Assia Djebar du roman 2018», se fera au niveau des sièges respectifs de l’ANEP, 50, rue Khelifa Boukhalfa, Alger et de l’ENAG, BP 75, Zone industrielle de Réghaia, Alger, et ce avant le 10 octobre 2018, délai de rigueur.

La cérémonie de remise du «Grand prix Assia Djebar du roman 2018», aura lieu la dernière semaine du mois de décembre 2018. La date et le lieu de la cérémonie seront communiqués ultérieurement

Le «Grand Prix Assia Djebar du roman» récompense les meilleures œuvres (roman) écrites par des auteurs algériens, éditées en Algérie, dans les langues Arabe, Tamazight et Française. Son objectif essentiel consiste à promouvoir la culture et la littérature Algériennes et encourager les talents et les plumes créatives.

Pour toute autre information, visitez le site web du «Grand Prix Assia Djebar» : www.assiadjebar.dz, ou contactez le numéro de tél :021 23 89 62 « , précise le communiqué.

Lors de la troisième édition tenue en 2017, rappelons le ,le prix du meilleur roman en langue arabe a été décerné à Merzak Begtache pour son œuvre «Al matar yaktoub siratahou» édité chez Anep édition. Pour la langue Amazighe, le sacre a été décroché par le jeune auteur, Zaârouri Mustapha, pour son roman «Dwagi id Asirem-iw». Quant à la meilleure œuvre en langue française, le prix a été remis à l’auteur du «Boulevard de l’abîme», feu Noureddine Saâdi, décédé jeudi dernier.

Le Prix Assia Djebar du roman est un prix littéraire algérien créé en 2015 pour promouvoir la production littéraire algérienne.

Il récompense « les meilleurs romans en langues arabe, tamazight et française » publiés en Algérie entre deux éditions du Salon international du livre d’Alger (Sila). Le prix a été institué par deux éditeurs algériens, l’Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG) et l’Agence nationale de l’édition et de la publicité (ANEP). Le prix rend hommage à la romancière algérienne Assia Djebar, membre de l’Académie française à partir de 2005, disparue en février 2015.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close