Culture

Grand Slam de Paris 2014 : début timide des judokas algériens

Les judokas algériens ont fait samedi un début timide au Grand Slam de Paris, tournoi incontournable de la discipline qu’abrite la capitale française les 8 et 9 février, en présence de près de 600 athlètes (garçons et filles) représentant, pour la plupart, le gotha mondial. Alignés dans la même catégorie de poids (-66 kg), les athlètes Houd Zourdani et Ahmed Mohammedi n’ont pu franchir le seuil du premier tour en s’inclinant respectivement devant le Coréen Jun-Ho Cho et le Russe Yakub Shamilov. Même s’il concède que ses athlètes ont été éliminés face à de "grandes figure" de la discipline, le Directeur des équipes nationales (DEN), Abdenour Grioua, ne s’expliquait pas la déconfiture de Zourdani qui, selon lui, a fait montre de "timidité" et de "manque d’agressivité" sur le tatami. " Nous étions confiants en les capacités de Zourdani et c’est pour ça qu’on y croyait vraiment. Mais sa timidité lui a joué un mauvais et, en judo, s’abstenir d’attaquer pendant plusieurs secondes ça se paie cash", a-t-il indiqué à l’APS. Selon le technicien national, ces deux défaites " prématurées" ne dévalorisent en rien les athlètes algériens dont les chances demeurent "intactes" pour se qualifier aux Jeux Olympiques 2016 de Rio (Brésil). Malgré sa défaite face au Coréen, l’athlète Mohammedi est toujours classé 35e dans sa catégorie de poids. " Il essaiera de se rattraper au tournoi de Dusserldof (Allemagne), les 21, 22 et 23 février prochain, durant lequel des points sont à glaner", a fait savoir M. Grioua. Dimanche, deuxième jour de la compétition, verra l’entrée en lice de six autres athlètes algériens, quatre chez les masculins et deux chez les féminins. Il s’agit en l’occurrence de Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyes Bouyakoub (-100 kg), Bilal Zouani (+100 kg), et de Tayeb Mohammed Amine (+100 kg). Chez les Dames, Sonia Asselah (+78 kg) et Kaouthar Ouallal (-78 kg) défendront les couleurs nationales. Quelque 590 judokas (374 hommes et 216 dames) représentant 81 pays ont effectué l’engagement préliminaire pour prendre part au 40e rendez-vous de Paris, homologué par la Fédération internationale de Judo.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *