Economie

Grèce: le ministre de la justice soupçonne la police de sévices en prison

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
 
     Le ministre grec de la Justice, Antonis  Roupakiotis, a renforcé devant le parlement les soupçons de sévices pesant sur  la police – dont des décharges électriques – infligés à des détenus de la  prison de Grevena (nord),  a-t-on appris vendredi auprès de son ministère.    Le ministre était interpellé jeudi en commission parlementaire sur des  allégations de proches de détenus, dénonçant les conditions d’un raid policier  mené au début du mois dans cette prison à la recherche d’armes et explosifs,  suite à une évasion spectaculaire dans un autre établissement.     La police a immédiatement démenti toute brutalité, mais M. Roupakiotis a  néanmoins ordonné une enquête urgente.     Dans l’attente de sa conclusion, le ministre a indiqué au parlement que des  victimes présumées portaient "des traces similaires de brûlures".     "Ils m’ont raconté que certains avaient été forcés de s’allonger par terre,  d’autre dévêtus, et certains m’ont dit avoir été visés par des tirs de tasers",  le tout sans qu’un procureur ne soit présent, contrairement aux allégations  policières, a ajouté M. Roupakiotis qui s’était rendu sur place.     "Comme je ne suis pas médecin, je ne peux ni confirmer ni infirmer la  cause" des blessures constatées, a-t-il toutefois nuancé.     Selon le quotidien de gauche Elefthérotypia, qui a cité jeudi un rapport du  médecin de la prison, 28 détenus portaient après l’opération policière des  traces de coups et/ou de décharges, et l’un souffrait d’un oedème aux organes  génitaux.    Des ONG et militants des droits de l’homme, dont d’anciens torturés sous la  junte des colonels en Grèce (1967-74), ont annoncé au début du mois la création  d’un Comité contre l’arbitraire policier et la torture, dénonçant la  banalisation et l’impunité des sévices policiers en Grèce.  
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

bilel messoudi

Journaliste-Rédacteur du site web ALG24 depuis décembre 2014
Dans la presse électronique depuis avril 2009. Spécialisé dans l’information de sports .
adresse: cité 722 logement sidi yaya – hidra alger
bilel-messoudi@ennaharonline.com

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *