Société

Grève des cheminots: Reprise totale du trafic ferroviaire national

Un responsable de Société nationale du transport ferroviaire (SNTF) a indiqué dimanche que le trafic ferroviaire, perturbé pendant quatre jours par une grève des cheminots, a repris « totalement » dimanche, suite à un accord avec le partenaire social pour la prise en charge de l’ensemble de ses revendications.

  Le débrayage, entamé à la suite d’un accident ayant coûté la vie à un cheminot dans la wilaya de Bejaia, a pris fin samedi et le trafic a repris totalement dimanche sur l’ensemble du réseau ferroviaire national, a expliqué, l’Assistant du Directeur général de la SNTF.

  Elle est survenue au lendemain de la réunion, samedi soir, entre la Direction générale de la SNTF et la Fédération nationale des cheminots, et qui a été sanctionnée par une « entente » pour la prise en charge de l’ensemble des revendications soulevées par la fédération, en priorité celle inhérente à l’aspect sécuritaire, lequel a motivé cette grève, a-t-il précisé.

  Le même responsable, a souligné que la réunion nous a permis de débattre de la situation de l’entreprise, s’agissant notamment de la sécurisation du trafic et plus particulièrement des points singuliers que constituent les passages à niveau.

   Ajoutant que le « vrai cauchemar » que représentent ces points de passage pour l’ensemble des employés de l’entreprise, sur les plans « humain et matériel », la plupart des accidents surviennent précisément dans ces endroits.

    La SNTF a décidé, entre autres mesures de la suppression de certains passages à niveau priorisés » eu égard à leur « dangerosité » et leur remplacement par des passages « dénivelés », faisant savoir, à ce propos, l’existence de 1.500 passages à niveau à l’échelle nationale.

   Le représentant de la direction a indiqué aussi qu’il n’y aura plus de passages à niveau dans les nouvelles lignes, alors que sur ceux existants déjà, certains pourraient être maintenus suivant les caractéristiques de chaque zone, de leur visibilité, et des données du trafic ferroviaire.

   La grève des cheminots ayant paralysé pendant quatre jours le trafic ferroviaire national, a occasionné une perte financière pour la SNTF estimée à 40 millions de DA, a déclaré le responsable.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close