En direct

Grève illimitée du personnel paramédical peu suivie

  •    "Suite à l’appel à la grève initié par le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP), le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière informe que les vérifications menées à travers le territoire national indiquent que cette grève n’a été suivie que dans 22 wilayas et avec un taux de suivi global égal à 11,24%", a précisé le ministère dans un  communiqué publié par l’APS.
  •  
  •    Tout en rappelant que la justice avait déclaré "illégale" cette grève, le ministère a déclaré que "les établissements publics sont opérationnels et que les professionnels dans leur ensemble sont mobilisés pour la prise en charge des citoyens".
  •  
  •    Appelant au dialogue, il invité les initiateurs de cette grève à "cesser ce mouvement illégal et non fondé".
  •  
  •    Les arrêts de travail de quelque 100.000 membres durera "jusqu’à satisfaction des revendications", déclarait mardi matin le secrétaire général du SAP Lounès Ghachi par téléphone à l’AFP.
  •  
  •    Le personnel paramédical, qui avait déjà observé une grève de deux jours les 1er et 2 février, suivie à près de 90% selon le syndicat, réclame notamment la promulgation de son statut particulier, prévoyant une revalorisation des salaires.
  •  
  •    L’Algérie compte 300 hôpitaux généraux, 14 centres hospitalo-universitaires (CHU) et 1.200 polycliniques.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!