En direct

Grippe A H1N1: le vaccin est enfin disponible en Algérie

  • "Nous avons réceptionné hier (mercredi) 631.000 doses de vaccin contre la grippe porcine, ce qui fait que nous disposons actuellement de 1.310.000 doses", a déclaré le ministre lors d’une réunion avec la commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle, de l’Assemblée populaire nationale (APN).
  •  
  •  Il a saisi cette rencontre pour rappeler les principaux dispositifs et plans entrepris par le ministère pour prévenir et lutter contre la propagation de la maladie qui a déjà fait 38 décès parmi les 607 cas de grippe porcine confirmés sur l’ensemble du territoire national.
  • En se référant à des estimations et calculs approximatifs et théoriques établis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à partir des données nationales, M. Barkat a fait savoir que le virus A/H1N1 affecte 100 cas sur 100.000 habitants, ajoutant que 27,67% des cas de grippe porcine diagnostiqués sont des écoliers.
  •  
  • Il a ajouté que 118 élèves ont été atteints par cette grippe à travers 17 wilayas sans causer de mortalité, dont 38 cas à Alger et 18 autres à Tizi-Ouzou, relevant que 31 classes ont été fermées pendant une semaine.
  •  
  • Abordant l’état de santé des pèlerins, le ministre a rappelé que les 36.000 hadjis ont été vaccinés contre la grippe saisonnière avant leur départ vers les lieux Saints de l’Islam, précisant que plus de 5.000 personnes, ayant présenté des syndromes grippaux ont été traités avec l’antiviral "Oseltamivir", plus connu sous l’appellation "Tamiflu". Il a indiqué que deux cas de grippe porcine enregistrés parmi les pèlerins ont été traités.
  •  
  • A propos de la disponibilité du l’Oseltamivir, qui sera disponible gratuitement dès la semaine prochaine dans les officines pour toute personne justifiant d’une ordonnance, M. Barkat a confirmé l’efficacité de ce traitement, soulignant que les quantités existantes peuvent traiter jusqu’à 7.500.000 personnes et que ce médicament est aussi fabriqué localement.
  •  
  • Quant à la campagne de vaccination contre le virus A/H1N1, qui reste tributaire de l’élaboration du certificat de conformité du vaccin, en cours d’analyse dans les laboratoires, le ministre a rappelé les règles de priorité, indiquant que le personnel médical, secteurs public ou privé, comprend 350.000 personnes, ce qui permettrait de les vacciner en une semaine seulement, a-t-il estimé.
  •  
  • Ennaharonline/ APS
  •  
  •  

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *