En direct

Grippe A(H1N1): 39 décès et 633 cas confirmés en Algérie

  • Le nouveau décès enregistré, précise la même source, concerne une femme âgée de 23 ans résidant à Arzew, hospitalisée dans un état comateux précédé par un syndrome grippal. Jusqu’au 3 décembre, le nombre de cas de grippe A confirmés ne concernait que les personnes qui se sont présentées à un service hospitalier de référence avec un syndrome grippal ou celles ayant été orientées sur un service de référence par le contrôle sanitaire aux frontières ou le réseau de surveillance de la maladie, rappelle le ministère.
  • Un nombre "beaucoup plus élevé" de personnes ayant développé un syndrome grippal se sont traitées sans se présenter à un service hospitalier de référence ou ont bénéficié d’un traitement symptomatique, souligne-t-on de même source.
  • La majorité de ces personnes était probablement atteinte de la grippe A dans la mesure où l’exploitation des analyses faites par le laboratoire de référence de l’Institut Pasteur d’Algérie rejoint l’avis des experts de l’OMS et montre que 99% des syndromes grippaux sont des cas de grippe A/H1N1, indique le communiqué.
  • Les informations s’appuyant sur les données du réseau sentinelle de surveillance de la grippe et de la répartition des cas avérés de grippe au virus H1N1 confirmés permettent de conclure que deux périodes fondamentales apparaissent dans l’évolution de l’épidémiologie de la grippe au niveau national. Il s’agit de la période précédent le 22 novembre où l’incidence des syndromes grippaux notifiés est inférieure à celle observée les années précédentes.
  • Ceci est probablement dû au dispositif de surveillance, de prévention et de prise en charge de la grippe A/H1N1 mis en place en mai 2009.
  • Par ailleurs, cette faible incidence révélée, grâce au système de surveillance de la grippe, s’explique par le nombre de patients qui ont consulté directement au niveau des hôpitaux de référence et non pas chez leurs médecins habituels lesquels constituent la base de notification du réseau de surveillance. Un certain nombre de malades ont été examinés directement au niveau des centres de référence et non pas chez leurs médecins habituels.
  • La seconde période va du 22 novembre à ce jour, où l’on note une élévation très rapide de l’incidence des syndromes grippaux: ces taux sont nettement supérieurs à ceux observés en 2006, ajoute-t-on de même source.
  • Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de respecter certaines règles d’hygiène, notamment se laver régulièrement et fréquemment les mains, au savon liquide de préférence, plusieurs fois par jour et utiliser des mouchoirs jetables pour se moucher, éternuer ou tousser. Enfin, il est rappelé aussi qu’un numéro vert gratuit (3030) est à la disposition de toute personne ressentant une forte fièvre, toux, courbatures ou une grande fatigue.
  • Ennaharonline/APS

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!