En direct

Grippe porcine: Ennahar rend visite à la famille de la première victime

  • Dès l’annonce des quatre cas atteint du virus H1N1 de la grippe porcine en Algérie, Ennahar entama la recherche des adresses de ces personnes. La tâche n’était pas facile, pour la raison que celles-ci étaient tenues secrètes. Malgré cela, nous avons pu avoir leurs adresses et leurs avons rendu visite.
  •  
  • La première victime est une proche du professeur Lyès Zerhouni.
  •  
  • Nous nous sommes dirigé au domicile de la victime du virus H1N1 de la grippe porcine, sis aux ‘Sources’, un  quartier chic de Bir Mourad Raïs à Alger. Arrivés devant la somptueuse villa, nous avons décliné notre identité à l’interphone et quelqu’un nous a ouvert. C’était le père de la victime, El Hadj Zerhouni, un ingénieur retraité. Celui-ci refuse de nous parler au début mais nous avons pu le convaincre que notre but était qu’on voulait juste savoir comment ils vivent cette situation.
  •  
  • Le père de la victime de la grippe porcine nous apprend que sa fille, âgée de 40 ans revenait mercredi dernier de Miami en Floride en compagnie de ses deux enfants pour passer des vacances en Algérie, alors que ses parents étaient aux Etats-Unis d’Amérique. Cette dernière se portait très bien à son arrivée. Deux jours après, les symptômes de la maladie commençaient à apparaître.
  •  
  • Le troisième jour, vendredi, les parents arrivèrent des USA et trouvèrent leur fille et son fils Rayan 9 ans, dans cet état. Il contacta alors immédiatement le numéro vert mis en service dans ce but. El Hadj nous dit qu’à l’aéroport, on lui avait remis un papier sur lequel il y avait un numéro vert.
  •  
  • Monsieur Zerhouni nous dit que l’équipe médicale avait fait preuve d’un grand professionnalisme et lui a demandé de ne pas quitter son domicile, mais il préféra transporter lui-même les malades dans sa voiture vers l’hôpital El Kettar, où une équipe médicale avait pris en charge les membres de sa famille, ensuite toutes les personnes qui ont été en contact avec les malades y compris les voisins et les amis.
  •  
  • Par ailleurs, et selon des sources proches de la famille des malades, la femme atteinte du virus H1N1 de la grippe porcine serait une proche du grand professeur Lyès Zerhouni, président des Instituts nationaux de santé aux Etats-Unis d’Amérique.
  •  
  • La victime a refusé des soins en France et a confiance en les médecins algériens. Son père El Hadj Zerhouni nous déclare que le moral de toute la famille est très bien. Tout le monde est certain que les malades sont entre de bonnes mains.
  •  
  • Les voisins ne sont pas inquiets
  •  
  •  
  • Nous avons quitté le domicile des Zerhouni et sommes allé voir les voisins. Madame Ratiba, professeur à l’université, connaît très bien la famille des Zerhouni. Elle nous dit qu’elle avait appris la nouvelle  par la presse et qu’elle était désolé mais n’est pas inquiète car, selon elle, cette dernière commence à guérir. La famille Zerhouni est très respectée par l’ensemble des voisins, notamment le père de la malade qui est un ami de son époux à qui il rend visite de temps en temps.
  •  
  • Ennahar/ Sami Si Youcef

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close