En direct

Habitat précaire à Alger: Plus de 8.000 familles relogées en octobre 2015

Le wali Abdelkader Zoukh a annoncé ce mardi que pas moins de 8.000 familles issues de sites précaires de la wilaya d’Alger seront relogées durant ce mois d’octobre dans le cadre de la lutte contre l’habitat insalubre.

    Les autorités locales se lancent ainsi un grand défi dans le mesure où depuis le lancement du programme de résorption de l’habitat précaire en juin 2014, la wilaya organisait le recasement de 4.000 familles par mois, au maximum, à cause de la complexité et de la lourdeur des opérations de relogement.

    La 19e opération de recasement sera entamée mercredi au profit de 3.650 familles, dont la majorité (2.501) est issue du plus grand bidonville de la capitale, “Erramli” dans la commune de Gué de Constantine. Elle profitera également aux occupants du bidonville “Bateau cassé” à Bordj El Kiffan (461 familles), et du site “la Prise d’eau” de Bourouba (490 familles), selon un communiqué de la wilaya.

    Les familles seront transférées vers deux sites d’accueil: la cité 1.588 logements de Si Mustapha, dans la wilaya de Boumerdès et la cité 3.555 logements de Meftah, dans la wilaya de Blida.

    Avec cette 19e opération, la wilaya aura distribué 23.199 logements sociaux locatifs au profit des familles occupant des sites précaires (chalets, baraques, caves, terrasses et immeubles menaçant ruine).

    Le programme de résorption de l’habitat précaire de la wilaya d’Alger est doté de plus de 84.000 logements alors que le nombre de famille concernées par le recasement est de 72.000, selon le recensement effectué en juillet 2007 et actualisé en juillet 2013.

Aps 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *