En directAlgérie

L’habitat rural, cet autre échec retentissent au goût de l’Ansej

Algérie – Décidément, l’argent destiné à la relance économique et au développement de l’Algérie est géré n’importe comment. De l’Ansej à l’habitat rural, rien ne se fait comme il se doit.

Dans une note destinée à ses directeurs locaux, le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville a annoncé la fin des aides directes pour les habitats ruraux.

Initialement, cette aide, conformément à une décision ministérielle datant de 2013, était octroyée directement par la Caisse nationale de l’habitat (CNH). Il suffisait donc à tout bénéficiaire de présenter un permis de construire pour obtenir jusqu’à 60% du montant de l’habitat en construction. Échec cuisant.

Pour recouvrer les impayés, le ministère de l’Habitat a instruit ses services, mais aussi les services techniques des APC, de mettre en demeure les retardataires. Après deux mises en demeure sans réponse, une décision d’annulation de l’aide sera notifiée à la personne concernée. L’avis de paiement sera également annulé.

Le texte dont ALG24 détient une copie ne précise pas les nouvelles modalités. Toutefois, la sévérité du ton donne un aperçu sur le cheminement de la procédure. Les récalcitrants feront l’objet d’un procès en justice…

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close