Sports

Hananchi:«les joueurs qui ne quittent jamais les cabarets ne méritent pas de représenter l’Algérie »

  • Cette déclaration de président des Canaris, Mohand Cherif Hannachi, qui, au début, ne voulait pas parler de la sélection nationale après l’humiliante défaite concédée au Maroc et qui a choquée tous les algériens. « Je ne veux pas parler de cette rencontre, n’insistez pas s’il vous plait », nous demande-t-il.
  • Hannachi a fait savoir qu’il a été le premier attirer l’attention afin de ne pas baser la sélection nationale sur les joueurs algériens d’Europe et qu’il fallait intégrer avec eux les locaux. Ses appels sont restés lettres mortes, nous confie-t-il. La situation actuelle de la sélection nationale est le résultat de cette politique.
  •  
  • Comment voulez vous qu’on ait une grande sélection alors que nous nous partageant les terrains pour les entraînements ?
  • L’absence de centres de formations aux niveaux des clubs serait l’une des causes majeures, selon le président de la JSK, qui refuse à ce que la responsabilité soit endossée aux clubs et à leurs présidents.
  •  
  • Comment voulez-vous que je forme un grand joueur qui mérite sa place en sélection nationale, sur un terrain divisé en lots entre des jeunes qui souffrent d’une situation très difficile?, s’interroge Hannachi, avant d’ajouter « contrairement à la situation actuelle, liée au mandat qui attend le président de la FAF, Mohammed Raouraoua. Malgré cela, ils doivent attendre deux ou trois années pour voir le résultat ».
  •  
  • Ennahar/ yacine A.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close