Sports

Hannachi: «Nous allons boycotter le Championnat, si tous les clubs sont d’accord »

  • Ce dernier l’a menacé de révéler beaucoup de choses (graves) que celui-ci aurait provoqué depuis sa désignation à la tête de la Fédération.
  • C’est une politique catastrophique par laquelle ce dernier gère le football algérien, selon Hannachi, qui posséderait des preuves tangibles impliquant le premier responsable de FAF dans plusieurs affaires, est pourrait les révélées dans le cas où Raouraoua persiste à s’attaquer à son club qui a honoré et continue à honorer l’Algérie au niveau continental.
  • Le président de la JS Kabylie mène une rébellion contre le président de la FAF, suite à la demande de ce dernier du payement des frais de déplacement de la JSK au Nigeria pour la rencontre face au Heartland, dans le cadre de la ligue des champions africains.
  • « C’était une affaire entre lui et moi lorsque j’ai refusé de lui répondre, le voilà maintenant qu’il mène une compagne contre la JSK. Qu’il sache que si jamais il continue dans ce sens, je révélerais tout devant tout le monde, je possède toutes les preuves », a déclaré Hannachi d’un ton sec.
  •  
  • « Nous sommes officiellement solidaires avec les 28 clubs amateurs pour boycotter le championnat »
  •  
  • Le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi a déclaré qu’il était solidaire avec les 28 clubs amateurs qui ont annoncé auparavant leurs retrait du championnat, suite au décisions « arbitraires » émanant de la FAF et relatives à la professionnalisation du football algérien.
  • Hannachi a exprimé son soutien à ces clubs qu’il considère comme partie indivisible de la famille footballistique algérienne. Ceux-ci ont le droit de refuser les propositions qu’ils voient incompatibles avec leurs moyens limités, notamment que les présidents de ces clubs ont contribués à la désignation de Mohamed Mechrara au poste de président de la ligue nationale lors des élections du bureau fédéral.
  • Hannachi ajoute qu’il était prêt pour le boycott, dans le cas où cette situation « catastrophique »persiste, si tous les présidents des clubs sont d’accord. Ce serait la seule issue pour réhabiliter tous les clubs sans exception.
  • Dans le cas où cela arrive, la FAF se retrouvera certainement dans une impasse alors qu’elle a dépensé l’argent de l’état pour développer le football algérien.
  •  
  • Ennahar/ Aziz B.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!