Sports

Hannachi quitte la JSK, traite Raouraoua de "dictateur"

« Le football algérien est une catastrophe. Ils cherchent la tête de la JSK, donc, vaut mieux que je parte. Peut-être qu’ils vont laisser le club tranquille. Dans des conditions pareilles, c’est impossible de continuer. Ma décision est définitive et j’espère qu’elle est la bonne pour le club», a déclaré Mohand Cherif Hannachi à TSA.

Hannachi a déclaré que son la JSK était victime d’injustice et que c’est le président de la FAF, Mohamed Raouraoua qui en est à l’origine, selon le site d’information.

« Personne n’intervient, ils ont laissé le dictateur faire ce qu’il veut. 20 matchs à huis clos, c’est  injuste pour un club qui a donné beaucoup au football algérien », lance-t-il avant d’ajouter : « C’est Raouroua, le dictateur qui a causé les problèmes de la JSK ».

Le président de la JSK demande l’intervention de l’Etat. « L’Etat algérien doit intervenir. Pour l’instant, personne à leur niveau n’a bougé le petit doigt. On dirait que Raouraoua est le président de la République. L’enquête n’est pas terminée et la JSK subit des sanctions. A Lausanne, ils nous ont écoutés, en attendant la décision. Par contre, en Algérie on peut rien faire », a-t-il affirmé.

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!