Sports

Hannachi : « si je reviens sur mes déclarations, alors je porterais un Haïk et j’irai en Kabylie »

  • Selon des sources concordantes et bien informées, un violent discours a eu lieu entre le président de la JS, Mohand Cherif Hannachi et le président de la commission de discipline, relevant de la Fédérationla FAF, Mohamed Raouraoua, qu’il accuse de lui avoir demandé d’arranger la rencontre qui a opposé la JKS au Ahly égyptien. Kabylie algérienne de football (FAF), Abdelhamid Hadadj, la semaine dernière, suite aux déclarations de Hannachi contre le président de
  •  
  • Selon les mêmes sources, le président de la commission de discipline, ancien président de la FAF, Abdelhamid Hadadj aurait tenté de pousser le président des Canaris à organiser une conférence de presse pour revenir sur ses accusations contre le président de la FAF, Raouraoua, mais celui-ci a répondu qu’il était impossible, faisant comprendre à Hadadj que faire une chose pareille serait synonyme de son incapacité à affronter le regard des gens de sa région. « Revenir sur mes déclaration c’est comme si vous me demandiez de porter le Haïk (voile) pour que les gens ne me reconnaissent pas dans la rue. C’est une chose que je n’accepterais jamais ».
  • Hannachi tiens dur comme fer à ses déclarations malgré les tentatives de Hadadj de briser le mur entre Hannachi et Raouraoua dont il est l’un des proches collaborateurs.
  •  
  • Hannachi à Hadadj : « vous feriez mieux d’ouvrir une enquête sur la corruption au lieu de défendre les intérêts de Raouraoua.
  • Lors de son audition par la commission de discipline, jeudi dernier, Hannachi a demandé à celle-ci d’ouvrir une enquête sur la question de corruption (sur laquelle il a des preuves) au lieu de rejoindre le rang du président de la FAF, ce qui a compliqué la situation pour la commission qui tentait de convaincre Hannachi à revenir sur ses déclarations. Une vraie impasse, surtout que l’ouverture d’une enquête comme le souhaite Hannachi est impossible.
  • Hannachi refuse de revenir sur ses déclarations quelles que soient les conditions malgré les tentatives de la FAF.
  •  
  •  
  • Ennahar/ Yacine A.
  •  
  •  
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close