En direct

Hanoune appelle à remplacer les CDD par les contrats de travail permanents

 La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a appelé, mardi à Alger, au remplacement des contrats à durée déterminée (CDD) par des contrats de travail permanents pour garantir plus d’efficacité à la prise en charge du chômage.Les jeunes embauchés sur la base de CDD mènent un mouvement de protestation en permanence", a indiqué Mme Hanoune lors d’une conférence de presse avant d’estimer que cela nécessitait la prise "de pareille décision particulièrement en cette étape sensible imposée par les retombées que connaît la région d’une part, et la situation politique au plan national d’autre part".Concernant la prise en charge des préoccupations des sans-emploi, elle a souligné la nécessité d’"élargir la loi de finances complémentaire 2013 pour y inscrire d’autres décisions dont l’indemnité chômage" et sa codification à l’instar de ce qui est en vigueur dans les autres pays.S’exprimant sur le pouvoir d’achat des différentes catégories de la société algérienne, la secrétaire générale du PT a plaidé pour la "révision de la politique salariale afin de réaliser une plus grande cohésion au sein de la société", estimant que les disparités existant étaient "à l’origine des mouvements de protestation dans plusieurs secteurs".A une question sur le projet d’amendement constitutionnel, elle a émis des "appréhensions" quant à certains acquis économiques établis dont la règle 51/49 et l’emploi stable, précisant que la "priorité" à l’heure actuelle consistait à "protéger le pays des menaces qui le guettent".A ce propos, Mme Hanoune a annoncé que sa formation comptait organiser fin juin des festivités pour célébrer l’anniversaire de création du PT sous le slogan de "Mobilisation pour la défense de la Nation face aux menaces" faisant allusion à la situation que connaît la région.D’autre part, la secrétaire générale du PT a salué la "force" de la décision de l’Etat algérien relative à l’effacement de la dette de 12 pays africains et deux pays arabes (Irak et Yémen), la qualifiant de "décision souveraine qui honore l’Algérie car elle traduit de manière remarquable la solidarité entre les peuples africains ou arabes ".S’agissant de l’état de santé du président, Abdelaziz Bouteflika, Mme Hanoune a affirmé que son parti "ne fait pas de la maladie du président un fonds de commerce"."Il n’y a pas de vacance au pouvoir" en Algérie tant que l’activité du Premier ministre et des ministres se poursuit et que l’armée assume son devoir sur les frontières au regard de la situation dans la région".

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close