En direct

Hassan Hattab : Repentence

  •    Condamnant les attentats commis au nom de l’islam, Hassan Hattab appelle ses "frères" toujours au maquis "à arrêter leurs actions vu ce qui se passe à Ghaza et au moment où la nation musulmane est attaquée par les sionistes", dans ce document manuscrit de quatre pages intitulé "repentance".
  •    "Je vous conseille d’arrêter ce que vous faites et de rejoindre la société et vos familles, et la société est prête à vous accueillir et panser les blessures", ajoute-t-il.
  •    L’Algérie a adopté par référendum en 2006 une charte pour la réconciliation nationale offrant l’amnistie, sous certaines conditions, aux islamistes armés désirant déposer les armes.
  •    "Je condamne et me repens de ces actes" qui ne servent ni l’islam ni les musulmans et "contre lesquels j’avais déjà mis en garde par le passé", écrit-il encore.
  •    L’ancien chef du GSPC avait déjà appelé le 19 août les islamistes montés au maquis à renoncer à la lutte armée et à rendre les armes, quelques heures après une attaque suicide qui a fait 43 morts à l’est d’Alger.
  •    Hassan Hattab, qui selon lui a cessé l’action armée en septembre 2003, s’est rendu aux autorités algériennes fin septembre 2007, selon le ministre de l’Intérieur Yazid Zerhouni.
  •    Il avait été exclu du GSPC, qui s’est rallié en septembre 2006 au réseau terroriste Al-Qaïda d’Oussama ben Laden et s’est rebaptisé depuis Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
  •    
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!