En direct

Hausse de la facture des importations de blé malgré une baisse en volume

Les importations algériennes de blé ont augmenté de 11,5% durant les quatre premiers mois de 2013, malgré une baisse de plus de 7,3% des quantités importées, a-t-on appris lundi auprès des Douanes.La facture des importations de blé a atteint 700,03 millions de dollars les quatre premiers mois cette année contre 627,79 millions de dollars à la même période de référence de 2012, selon les chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes obtenus par l’APS.En volume, les importations de blé tendre et dur ont atteint 1,873 million de tonnes les quatre premiers mois de 2013, contre 2,021 millions de tonnes à la même période 2012, en baisse de 7,32%.Les achats de blé tendre ont atteint 557,45 millions de dollars pour une quantité de 1,526 million de tonnes, contre 438,62 millions de dollars et 1,598 million de tonnes à la même période en 2012.Ce sont les importations de blé tendre qui alourdissent la facture céréalière de l’Algérie, qui produit de plus en plus de blé dur et d’orge.Pour le blé dur, l’Algérie a importé durant les quatre premiers mois 2013 pour 142,58 millions de dollars (345.763 tonnes), contre 189,17 millions de dollars pour l’achat de 423.244 tonnes la même période de 2012.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close