Monde

Le Hezbollah bombarde le jurd d’Ersal

Le Hezbollah bombardait jeudi à l’artillerie des positions jihadistes dans le jurd d’Ersal, à la frontière syrienne, alors que le début de la bataille pour ce secteur est attendu à tout moment, selon plusieurs milieux.

Les frappes du parti chiite ont visé la zone de Wadi al-Kheill, où les extrémistes des groupes Fateh el-Cham (ex Al-Nosra) et Etat islamique se trouvent, selon les médias locaux.

L’armée libanaise et l’aviation syrienne mènent chacune, séparément, des frappes contre les positions jihadistes dans la région.

Ces opérations interviennent alors que les spéculations sur une prochaine offensive de l’armée contre des groupes armés syriens dissimulés dans le jurd de Ersal se multiplient dans les médias, attribuées le plus souvent à des sources “proches du commandement du Hezbollah”. Est évoquée à cet égard une éventuelle coopération entre l’armée libanaise et l’armée syrienne d’Assad, au même titre que la coopération de la première avec le Hezbollah.

Le 30 juin, l’armée avait mené des opérations dans deux camps de réfugiés dans la région de Ersal. Cinq kamikazes s’étaient fait exploser au cours de l’opération, tuant une fillette et blessant sept soldats. Des dizaines d’arrestations de ressortissants syriens avaient eu lieu, notamment celle d’Ahmad Khaled Diab, meurtrier du lieutenant-colonel Noureddine Jamal, tué lors des combats ayant opposé l’armée à des jihadistes en août 2014.

Le Premier ministre, Saad Hariri, a confirmé mardi que l’armée allait mener une opération “planifiée” dans le jurd d’Ersal.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!