En direct

Hollande aux français: faites ce que je vous dis mais ne faites pas ce que je fais

La communauté algérienne établie à l’étranger (ALCAEE) a vivement critiqué la visite que le Président François Holland, compte effectuer lundi en Algérie tout en déconseillant aux ressortissants de son pays de s’y rendre en raison de risque terroriste.

« Monsieur le président de la République, François Hollande, Vous vous préparer pour visiter l’Algérie demain, le 15 juin 2015. D’après le site Web du Ministère des Affaires étrangères, vous déconseiller les ressortissants français (et donc les européens) de se rendre en Algérie. Vous ne fait pas de même avec les deux pays voisins : la Tunisie et le Maroc ! » Écrit la ALCAEE.

Pour l’association, la France fait dans les deux poids, deux mesures. En effet, ni la µTunisie ni le Maroc ne sont déconseillés aux ressortissants français et européens. Une volonté de casser le tourisme en Algérie. Le 17 mars 2015, le centre de crise et soutien a prévenu les ressortissants français en Algérie d’un risque d’action terroriste à proximité d’Alger. Mais le lendemain (18 mars 2015) un  attentat a eu lieu au musée du Bardo à Tunis et plusieurs terroristes ont été arrêtés au Maroc dont une cellule qui planifiait des attentats contre les touristes. Malgré cela, aucune zone rouge pour ces deux pays même pour les villes frontalières avec l’Algérie et la Libye.

L’association critique la politique de coopération de la France avec l’Algérie en matière d’exploration et exploitation de gaz de schiste, qui a fait une grande polémique, au lieu d’une coopération dans le domaine du développement économique, technologique et social et de savoir-faire.

Idem pour la santé. La France, écrit ALCAEE, distribue des « visas pour soins » sans poser de question sur la légitimité des bénéficiaires des prises en charge, au lieu de proposer un partenariat loyal

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close