Monde

Hollande exclut une intervention militaire en Libye hors du cadre de l'Onu

 Le président français François Hollande a  écarté vendredi tout engagement militaire de la France en Libye en dehors du  cadre des résolutions de l’Onu, dans une interview accordée à France 24, RFI et  TV5Monde.    "Il y a des règles pour toute intervention française, nous, nous  intervenons dans la légitimité que nous confèrent les résolutions de l’Onu et  dans aucun autre cadre", a affirmé M. Hollande soulignant que "jusqu’à présent  nous n’avons pas été appelés par les autorités libyennes".    "Donc je veux couper court à ce qui n’est pas une information", a-t-il  déclaré à propos des informations de presse évoquant une intervention de la  France.    En revanche, "nous devons appuyer tous les efforts des autorités libyennes  pour que nous puissions lutter contre le terrorisme", a-t-il affirmé, estimant  que les groupes terroristes installées au sud de la Libye étaient très  probablement à l’origine des récentes attaques au Niger. "C’est le plus  probable", a-t-il dit.    "Nous devons donc avec les autorités libyennes et seulement elles, voir  quelle coopération nous engageons pour mettre hors d’état de nuire ces groupes  terroristes", a préconisé le président de la République.    Après l’intervention militaire de l’Otan en 2011, "c’était à la communauté  internationale d’être beaucoup plus présente (en Libye) y compris par des  forces sur place", a-t-il considéré jugeant que "l’ampleur des armes qui  circulaient et des groupes qui les utilisaient" avaient à l’époque été  sous-estimés.    Il a par ailleurs jugé que l’opération Serval au Mali était "réussie  militairement (et) pratiquement" et qu’elle devait à présent être "réussie  politiquement" avec l’organisation d’élections dans ce pays du Sahel.    Selon lui, "il n’y a plus un seul morceau du Mali qui puisse être sous  contrôle de terroristes" et "une grande part" d’entre eux ont été mis hors  d’état de nuire, les autres groupes s’étant repliés "quelque part",  vraisemblablement "au sud de la Libye". 
   

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close