Monde

Hongrie : des centaines de migrants ont marché 15 km sur l'autoroute vers Budapest

Des centaines de migrants qui avaient entrepris lundi de rejoindre à pied Budapest en remontant une autoroute menant à la capitale hongroise ont accepté de monter à bord de bus pour être emmenés dans un centre d’accueil.

   Le groupe d’environ 200 personnes avait entamé une marche à contresens sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute M5, près de Roszke, à proximité de la frontière avec la Serbie, après avoir forcé un cordon policier près d’un centre d’accueil pour réfugiés.

   Mais des négociateurs de la police ont réussi à les convaincre, après une quinzaine de kilomètres de marche, de monter à bord de bus pour être emmenés dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile à proximité.

   Les forces de l’ordre avaient plus tôt dans la journée fermé un tronçon de l’autoroute après que ces migrants eurent escaladé une barrière pour accéder à cet axe routier qui mène à Budapest.

   Ces personnes faisaient partie d’un groupe d’un millier de migrants qui avaient plus tôt forcé un cordon policier près d’un point de rassemblement, à Roszke, d’où les migrants sont conduits à un centre d’accueil et d’enregistrement pour demandeurs d’asile.

   De menus accrochages s’y sont produits dans la journée lundi, des migrants étant mécontents d’avoir à attendre, dehors et pendant plusieurs heures, les bus devant les conduire au centre d’accueil.

Afp 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *