Economie

HSBC pourrait réduire sa part dans la British Arab Commercial Bank

  •    HSBC a fait cette annonce dans un bref communiqué, en réaction à des informations de presse selon lesquelles la Libye, actuellement deuxième actionnaire de la BACB avec 26% de son capital, voudrait racheter au groupe britannique plus de la moitié de sa participation.
  •  
  •    L’Algérie, l’Egypte et le Maroc se partagent le quart restant du capital de la British Arab Commercial Bank, créée en 1972 et dont le siège est à Londres.
  •  
  •    Comme le rappelle HSBC, la BACB est une des principales banques de financement actives au Proche-Orient et en Afrique du Nord, et reste à ce titre un élément clé de la stratégie de développement du groupe britannique dans les marchés émergents en forte croissance.
  •  
  •    En 2008, le bénéfice imposable de HSBC au Moyen-Orient a progressé de 34%, à 1,746 milliard de dollars.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!